Esthetic-Planet
Avis sur trustpilot

Botox et produits de comblement modernes

injection botox

Les produits de comblements constituent souvent une méthode d’attente avant toute chirurgie chez les personnes peu âgées. Comme le Botox, ils peuvent être associés à un traitement chirurgical pour compléter le résultat. Il existe deux types de produit de comblement, résorbables et non résorbables.

I. LES PRODUITS RÉSORBABLES

Ils vont combler de façon naturelle mais pas définitive les rides et les sillons.

L’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique est une molécule naturellement présente dans notre organisme. Elle capte l’eau pour hydrater notre peau.  Un gel à base d’acide hyaluronique est injecté sous la peau. Il se mélange à l’acide hyaluronique présent naturellement. Le gel capte l’eau et prend du volume. Résultat : la peau se regonfle et les rides disparaissent. Il se résorbe progressivement au fil du temps. Il ne contient aucun dérivé d’origine animale et n’est donc pas reconnu comme un corps étranger.

L’acide hyaluronique est indiqué pour traiter les rides fines et profondes du bas du visage : les sillons naso-géniens (ailes du nez jusqu’aux lèvres), les plis d’amertume (côtés de la bouche jusqu’au menton), les joues, les pommettes, le menton, les pattes d’oie. L’acide hyaluronique a l’énorme avantage de ne présenter aucun risque d’allergie. Il n’y a donc pas de test préalable à faire. Les séances d’injections durent entre 10 et 15 mn, sans anesthésie ni prémédication.

L’acide hyaluronique entraîne peu d’effets secondaires. Une petite réaction inflammatoire peut survenir avec une petite rougeur pendant 2 jours. Étant donné la cohésivité de la matrice, il n'y a pas de nécessité de retouches. Les résultats sont visibles immédiatement. Ils le seront encore plus au bout de 10 jours, le temps que le corps assimile l’acide hyaluronique. Il faut renouveler l’intervention tous les ans. Deux séances espacées d’un mois sont souvent nécessaires pour optimiser et pérenniser le résultat.

Le collagène

Il existe 2 types de collagènes injectables :

  • le collagène bovin purifié : le plus fréquemment utilisé. Seul inconvénient, il nécessite des tests cutanés avant utilisation pour éliminer toute réaction allergique.
  • le collagène humain : très efficace. Son utilisation ne nécessite pas de test préalable, mais il coûte plus cher.

On peut l’utiliser dans de nombreux sites selon sa concentration. En faible concentration pour les rides autour des yeux ou autour de la bouche sur des peaux fines. En concentration plus forte, pour les sillons plus marqués et qui sera injectés plus profondément (sillons naso-géniens, rides du lion et augmentation des lèvres).

L’injection est efficace pendant 3 à 12 mois, selon le collagène utilisé. Le reproche qui est fait au collagène est son manque de tenue (entre 3 et 6 mois).

II. LES PRODUITS NON RÉSORBABLES

Le principe d’action de ces produits est d’engendrer une réaction cicatricielle autour du produit non résorbable (création d’une fibrose faite de collagène autour du corps étranger). Le résultat va dépendre de la capacité à fabriquer du tissu cicatriciel autour des molécules étrangères. Deux séances sont souvent nécessaires espacées de deux mois avant l’obtention d’un résultat suffisant.

Il existe différents types de produits injectables non résorbables :
- produit à base d’hydrogel mélangé à l’acide hyaluronique
- produit à base de micro-billes de métacrylate mélangées avec du collagène nécessitant un test préalable.
- enfin les silicones liquides injectables sont actuellement interdits en France.

Quelque soit le produit non résorbable, il existe un risque de réaction inflammatoire allergique et d’autre part le volume de comblement est inférieur au produit résorbable. À l’opposer des produits résorbables, le résultat n’est pas immédiat.

III. LE BOTOX

Le botox, ou toxine botulique de type A, est une protéine purifiée d’origine bactérienne.  Elle est employée depuis 20 ans par les neurologues pour lutter contre les contractions musculaires, ainsi qu’en ophtalmologie.

La toxine agit sur la cause de la ride, c’est à dire la fibre musculaire dont la contraction est responsable de la ride. Elle agit en bloquant la transmission neuro-musculaire provoquant une relaxation musculaire durable, ce qui se traduit en surface par une atténuation des rides.

Les injections s’adressent aux hommes comme aux femmes, dès l’apparition des premières rides. La toxine botulique est surtout utilisée pour les rides du haut du visage : rides frontales, rides du lion (situées entre les sourcils), rides de la patte d’oie (coin de l’oeil). Elle peut également provoquer un relèvement harmonieux du sourcil et ainsi éclairer le regard. Elle permet également d’atténuer les rides péri-buccales autour de la bouche, de relever la commissure des lèvres. Plus récemment, elle peut remonter légèrement la pointe du nez. Dans certains cas, elle permet aussi d’atténuer les cordes musculaires du cou. Elle ne traite ni les rides trop marquées, ni l’affaissement des tissus. Dans ces différents cas, seul un lifting et une chirurgie des paupières peuvent agir ; les deux traitements étant souvent associés.

Le Botox a des effets secondaires limités et temporaires : maux de tête, rougeurs, ecchymoses ou des sensations de tension sur le visage pendant quelques jours. Quelques précautions sont nécessaires : ne pas s’allonger dans les 3 heures qui suivent, ne pas masser les points d’injection pour éviter la diffusion du produit.

Les résultats sont visibles au bout d’une semaine : les muscles sont relâchés, les rides diminués, la peau du front lisse et le regard semble plus jeune. Le traitement est efficace pendant 3 à 4 mois. Il faut prévoir une séance tous les 4 à 5 mois pendant un an à un an et demi, puis une séance d’entretien tous les 9 mois à un an pour stabiliser le résultat. Les séances suivantes seront plus efficaces et plus durables. Il est recommandé d’éviter les séances d’injections trop rapprochées (au moins 3 mois d’espace) pour éviter la formation d’anticorps antitoxine qui rendrait les injections suivantes inefficaces et pour éviter un aspect trop figé du visage.

Ils sont liés à une mauvaise technique d’injection ou de dosage du produit. Mal injecté, certains muscles voisins peuvent être touchés. De petites imperfections peuvent parfois survenir (petites asymétries ou insuffisance de résultat) qui peuvent être corrigées par une injection dans le mois suivant la première injection.

CLINIQUES PARTENAIRES

  • Prague, Tunis, Miami, New York.