DÉFINITION


L'hypoplasie mammaire est définie par un volume des seins insuffisamment développé par rapport à la morphologie de la patiente. Elle peut exister d'emblée ou apparaître à la suite d'un amaigrissement important ou d'une grossesse suivie d'allaitement. Enfin, l'hypoplasie mammaire peut être isolée ou associée à une ptose, c'est-à-dire un affaissement de la glande et une distension de la peau des seins.


OBJECTIFS


En matière de chirurgie esthétique des petits seins, l'intervention consiste à corriger le volume jugé insuffisant des seins par la mise en place d'implants (ou prothèses mammaires) derrière la glande. Il faut savoir qu'a priori un implant mammaire de qualité n'a pas de durée de vie théoriquement limitée.


ANESTHÉSIE


Il s'agit le plus souvent d'une anesthésie générale.


INTERVENTION


En matière de chirurgie mammaire, et plus particulièrement d'augmentation mammaire, plusieurs techniques existent. L'implant mammaire est introduit par une courte incision située, soit sur l'aréole, soit dans la région de l'aisselle, soit dans le pli sous-mammaire. La loge qui est aménagée par décollement, et dans laquelle la prothèse mammaire est implantée, est située : soit derrière la glande et devant le muscle grand pectoral, soit derrière la glande et derrière le muscle grand pectoral.


DURÉE INTERVENTION/ SÉJOUR EN CLINIQUE


L'augmentation mammaire dure environ 1H30. Une hospitalisation d'une journée est habituellement suffisante.


SUITES OPÉRATOIRES


Les suites opératoires après une augmentation mammaire peuvent être douloureuses les premiers jours, notamment lorsque l'implant est placé derrière le muscle grand pectoral. On a alors recours à un traitement antalgique pendant quelques jours. Des douleurs des seins, des troubles de la sensibilité mamelonnaire sont également possibles. Un repos de 72 heures sera exigé. Le port d'un soutient gorge spécial durant 3 semaines vous sera recommandé. La récupération postopératoire dans son ensemble est rapide. Deux ou trois jours après l'opération, la majorité des patientes peuvent reprendre leurs activités quotidiennes, sans toutefois pratiquer d'activités physiques qui requièrent un effort important durant le mois qui suit l'opération de chirurgie esthétique. La sensibilité de la peau se modifie au début du postopératoire, mais revient à la normalité entre la troisième et le quatrième mois après l'intervention.


RÉSULTATS


Le résultat de votre chirurgie mammaire peut être apprécié à partir du troisième mois, délai nécessaire à l'assouplissement des seins et à la stabilisation des prothèses. Au-delà de l'amélioration esthétique, le retentissement psychologique est le plus souvent bénéfique. Il convient d'avoir la patience d'attendre le délai nécessaire à l'atténuation des cicatrices et d'observer pendant cette période une bonne surveillance. Le sein opéré est un sein qui reste naturel et sensible, notamment aux variations hormonales.