Esthetic-Planet
Avis sur trustpilot

ICSI - Injection intra-cytoplasmique de spermatozoïde

 

icsi

La procédure ICSI, un complément de la FIV classique, consiste à inséminer un ovule en y micro-injectant un seul spermatozoïde. L’ICSI est recommandé au cas où l’on dispose d’un nombre très faible de spermatozoïdes dans le sperme ou si ceux-ci présentent une très mauvaise mobilité.

DEROULEMENT

Les étapes sont identiques à celles de la FIV classique, seule la technique d’insémination varie. L’ICSI impose une préparation spéciale des ovocytes et des spermatozoïdes. Seuls les ovocytes matures seront micro-injectés. Pour chacun des ovocytes, un spermatozoïde est choisi en fonction de son aspect et de sa mobilité.


stimulation-ovarienne1. Stimulation ovarienne : La stimulation ovarienne permet d’administrer à la femme un traitement hormonal pour augmenter le nombre de follicules produits par les ovaires et contrôler le déroulement de l’ovulation. La stimulation nécessite des injections sous-cutanées et 3 à 4 visites cliniques pour les tests sanguins et l’échographie vaginale.



prelevement-ovocytes2. Prélèvement des ovocytes : Après 32 à 36 heures de stimulation hormonale,  l’extraction se réalise à l’aide d’un petit tube et d’une aiguille introduits dans le vagin. Cette intervention dure environ 15 à 20 minutes, sous l’anesthésie locale. La patiente peut sortir de la clinique quelques heures plus tard.




icsi3. Insémination : L’ICSI impose une préparation spéciale des ovocytes et des spermatozoïdes. Seuls les ovocytes matures seront micro-injectés. Pour chacun des ovocytes, un spermatozoïde est choisi en fonction de son aspect et de sa mobilité.




fecondation4. ICSI : Les ovocytes introduits de spermatozoïde sont ensuite remis dans une boîte de culture dans l’incubateur. Le lendemain, on vérifie la fécondation des ovocytes.





transfert-embryonnaire5. Transfert embryonnaire : Les 2 ou 3 jours suivants, les ovules fertilisés se transforment en pré-embryons prêts à être transférés dans l’utérus.





cryopreservation6. Cryopréservation : Après le transfert du bon nombre d’embryons, le reste des embryons peuvent être aussi conservés en congélation pour des essais ultérieurs, dans le cas où la première tentative n’est pas fructueuse.





CLINIQUE PARTENAIRE


Espagne, Hongrie, Belgique