Esthetic-Planet
Avis sur trustpilot

FIV - Fécondation In Vitro à l'étranger

Aujourd’hui, un couple sur sept consulte son médecin suite à  une infertilité supposée et un couple sur dix devra recourir à des techniques de Procréation Médicalement Assistée (PMA). Chaque année, la PMA permet la naissance de plus de 23 000 enfants en France, soit 2,8 % du total des naissances. Cette technique consiste à faciliter la fécondation d'un ovule avec un spermatozoïde.

 

Offre du moment

FIV ICSI

fiv espagne hongrie

 

Espagne drapeau espagne 4000€ - Cadix

Don d'Ovocyte

don ovocyte espagne hongrie

 

Espagne drapeau espagne 6311€ - Barcelone

 

Différentes procédures en PMA

FIV - Fécondation In Vitro

La FIV (Fécondation in Vitro) consiste à féconder un ovule avec un spermatozoïde à l'extérieur de l'utérus, en laboratoire. Chaque ovule préalablement extrait est introduit d'un spermatozoïde afin de le féconder. Une fois la fécondation réalisée, l'ovule se transforme en pré-embryon et est replacé dans l'utérus pour y poursuivre son développement. La FIV est recommandée lors que les spermatozoïdes sont en quantité insuffisante ou après plusieurs tentatives d'insémination artificielle.

FIV ICSI - FIV assitée

La procédure ICSI, un complément de la FIV classique, consiste à inséminer un ovule en y micro-injectant un seul spermatozoïde. L'ICSI est recommandé au cas où l'on dispose d'un nombre très faible de spermatozoïdes dans le sperme ou si ceux-ci présentent une très mauvaise mobilité.

Don d'ovocyte

Le don d'ovocyte représente un véritable espoir pour les couples qui ne peuvent pas avoir d'enfant, parce que les femmes n'ont naturellement pas d'ovocytes ou ses ovocytes présentent des anomalies.

Don de sperme

Le don de sperme est destiné à des couples dont les hommes sont infertiles. Lors de la sélection, l'équipe médicale fait en sorte que les caractéristiques physiques (groupe sanguin, couleur de peau, des yeux et des cheveux) du donneur correspondent à celles des parents.

Cryopréservation

Après le transfert du bon nombre d'embryons, le reste des embryons peuvent être aussi conservés en congélation pour des essais ultérieurs, dans le cas où la première tentative n'est pas fructueuse.

Déroulement

stimulation ovarienne1. Stimulation ovarienne : La stimulation ovarienne permet d'administrer à la femme un traitement hormonal pour augmenter le nombre de follicules produits par les ovaires et contrôler le déroulement de l'ovulation. La stimulation nécessite des injections sous-cutanées et 3 à 4 visites cliniques pour les tests sanguins et l'échographie vaginale.



prelevement-ovocytes2. Prélèvement des ovocytes : Après 32 à 36 heures de stimulation hormonale,  l'extraction se réalise à l'aide d'un petit tube et d'une aiguille introduits dans le vagin. Cette intervention dure environ 15 à 20 minutes, sous l'anesthésie locale. La patiente peut sortir de la clinique quelques heures plus tard. Les ovocytes sont ensuite sélectionnés en laboratoire.



insemination3. Insémination : les spermatozoïdes et les ovocytes sont mis en contact dans le milieu de culture à la température du corps pendant plusieurs heures.





fecondation-in-vitro4. Fécondation in vitro : les ovocytes fécondés sont vérifiés le jour suivant. Les ovules fécondés se transforment en embryons. Plus il y a d'ovules et meilleure est la qualité du sperme, plus on a la chance d'obtenir des embryons.




transferts-embryonnaire5. Transfert embryonnaire : 3 jours après l'incubation, deux ou trois embryons sont transférés dans l'utérus de la femme. Selon les caractéristiques de l'embryon, les embryologistes suggèrent le moment le plus apprécié entre le deuxième et le cinquième jour après la fécondation des ovocytes.




 

Les causes de la stérilité

La stérilité touche aussi bien les femmes que les hommes. Il existe de nombreuses causes de stérilité :

- Des troubles de l'ovulation, environ 32% des cas

- Des pathologies de type hydrosalpinx (lésion de la trompe le plus souvent consécutive à une infection) ou endométriose, entre 11 et 26 % des cas

- Une glaire hostile aux spermatozoïdes, dans 4 à 15% des cas

- Enfin, la stérilité reste inexpliquée dans 8 à 30% des cas

 

Qui a besoin de la FIV ?

- Les couples éprouvant des difficultés lors de fécondation naturelle

- Les femmes célibataires recourant au « don de sperme »

- Les femmes en couples « homosexuels » recourant au don de sperme

- Les couples dont un ou les deux partenaires sont porteurs chroniques d'un virus (HIV, Hép. B, Hép. C)

- Les couples nécessitant le recours à un don d'ovocyte

- Les couples nécessitant le recours à une mère porteuse

Que prévoit la Loi ?

En France, la loi de bioéthique n'autorise la PMA qu'aux couples hétérosexuels de moins de 43 ans, mariés ou fournissant la preuve d'une vie commune d'au moins deux ans. Les célibataires et les couples homosexuels n'ont pas le droit de recourir à la PMA. La loi de bioéthique interdit également le double don de gamètes (ovocytes et spermes).

Dans les autres pays tels que le Belgique, le Danemark, la Suède, la Finlande, la Norvège, l'Espagne, les Pays-Bas, le Royaume- Uni ou encore les États-Unis, le Canada, Israël, l'Islande et l'Afrique du Sud autorisent la GPA et la PMA pour toutes les femmes en âge de procréer ; qu'elles soient seules ou en couple, hétérosexuelles ou lesbiennes.